Philippe HIQUILY

Paris 1925 - 2013 Villejuif

Artiste aux multiples facettes, Philippe Hiquily  est considéré comme l’un des grands sculpteurs du XXème siècle aux côtés de César ou Arman. Proche d’artistes comme Man Ray, Max Ernst ou Jean Tinguely, Hiquily a toujours refusé d’être lié à un mouvement en particulier. Il frôle pourtant souvent le surréalisme et le nouveau réalisme, et est perçu comme l’un des précurseurs de l’art cinétique, notamment avec ses mobiles comme «Cheng Yi».

Philippe Hiquily considère que «le but de la sculpture est d’étonner». C’est au travers du métal qu’il a choisi de le faire, ainsi que le bronze qu’il travaille à partir des années 1980.

Grandeur de l’homme en équilibre, courbes féminines aux suggestions sensuelles, ou girouettes et mobiles en mouvement, il explore une veine esthétique dont l’enchantement ne se tarira jamais. 

 

L’artiste a également une belle oeuvre graphique. Ses dessins aquarellés ou gouachés ont une touche sensible, reprenant les courbes des corps de ses sculptures et expérimentant des supports comme le tapa (fibre végétale à base d’écorce battue).

 

Les oeuvres de Philippe Hiquily sont présentes dans de nombreux musées, notamment au Museum of Modern Art (MOMA) et Musée Solomon R. Guggenheim de New York, au Smithsonian American Art Museum de Washington, au Museum of Contemporary Art de Montréal ou encore au Musée National d’Art Moderne de Paris.

>Exposition passée/past exhibition, Philippe Hiquily, sculptures & drawings, Laurentin gallery, Bruxelles, 13/01>04/03/2017