Victor VASARELY

Pecs (Hongrie) 1908-1997 Paris

Victor Vasarely commence des études de médecine qu’il interrompt au bout de deux ans. A l’appel de sa vraie vocation, il effectue un passage en 1929 au Muhely, le centre Bauhaus de Budapest. Il se familiarise avec le constructivisme, l’art abstrait et se dirige vers un art moins individuel, accessible à tous et en adéquation avec le monde moderne industriel. En 1930, il travaille à Paris pour différentes agences publicitaires et en 1938, il créé « zébra », sa première œuvre d’art optique.

L’art optique est un art immobile, qui donne la sensation visuelle de mouvement. Les formes, souvent géométriques et simples et de couleurs vives, sont positionnées en fonction de leur capacité à capter plus ou moins la lumière et à créer un effet de rythme et ainsi de mouvement. A l’écoute des découvertes scientifiques et optiques, Vasarely joue avec ces règles questionnant la faillibilité de l’œil face aux illusions et aux jeux d’optiques pour créer un art nouveau. Ses créations oscillent entre effet d’ivresse légère et plaisir vertigineux. Sa vision cinétique transforme la surface plane en un monde de l’infiniment grand ou de l’infiniment petit. 

Ce nouveau langage plastique va se rependre dans toute l’Europe et s’appliquer à différents domaines comme l’architecture, les arts décoratifs, la mode. La création de la fondation Vasarely en 1976 à Aix-en-Provence, concrétise la volonté du plasticien d’intégrer l’art dans la ville.