SERPAN 

Karlštejn (Tchéquie) 1922 - Pyrénées 1976

Jaroslav Sossountzov surnommé Serpan est né près de Prague en 1922. Installé en France avec sa famille en 1926, il fait des études de biologie et de mathématiques à la Sorbonne à Paris, tout en pratiquant en autodidacte la peinture et l’écriture. De 1946 à 1948, Serpan est membre du groupe des surréalistes et expose avec eux à la galerie Maeght en 1947. Sa rencontre avec Michel Tapié, en 1948, l’incite à s'éloigner de ce mouvement pour aller vers un art informel basé sur des signes dynamiques. 

En 1953 il soutient sa thèse en biologie statistique et accepte plus tard un poste de professeur à la Sorbonne.  Cela ne l'empêche pas de présenter en 1957-1958, des œuvres à travers le monde notamment à la galerie Smela (Düsseldorf), galerie van der Loo (Munich), galerie Stadler (Paris), au Palais des Beaux-Arts (Paris) et à la galerie Kootz (New York). En 1959, il expose à la galerie Hella Nebelung à Düsseldorf en 1959 et participe à la "documenta II" à Cassel. A partir des années 60, le noir envahit ses œuvres et va progressivement s'organiser en "espaces à structure de caractère ensembliste", laissant deviner des formes. Il obtient en 1963 le Prix Marzotto et la Couronne d’or du Centre international de recherche esthétique de Turin. Le triptyque réalisé pour l’église abbatiale de Beaulieu en 1972 fait partie de ses derniers travaux. Il disparaît lors d’une randonnée dans les Pyrénées en 1976.

1/1