André LANSKOY

Moscou 1902-1976 Paris

Dès l’enfance, l’avenir du fils du comte Lanskoy semble tout tracé: l’armée. Il entre à l’age de 8 ans à l’École des Pages de Saint-Petersbourg après avoir quitté Moscou sa ville natale. Il se retrouve à la révolution dans les armées tsaristes. En 1919, réfugié à Kiev sa passion pour les couleurs s’expriment et il ressent le désir de dessiner et de peindre. Mais ce n’est véritablement qu’à son arrivée à Paris en 1921 qu’il entreprend l’étude de la peinture; il suit les cours de l’Académie de la Grande Chaumière et reçoit des leçons auprès de Soudeïkine, un compatriote. Très vite, dès 1923, André Lanskoy est en mesure de montrer au public ses oeuvres lors d’une exposition d’artistes russes. Par la suite, il participe à de nombreuses expositions de groupe, parmi lesquelles il faut noter le Salon de Mai et des Réalités Nouvelles. En 1929, il séjourne dans le sud de la France où il étudie les travaux de deux grands maître de l’art abstrait: Klee et Kandinsky. Aprés être arrivé à une certaine maturité artistique, Lanskoy fait ses premiers essais d’oeuvres non figuratives essentiellement à la gouache à partir de 1938. Il rencontre Nicolas de Staël  à Paris sur qui il aura une grande influence ainsi que sur bien d’autres artistes tels Debré et Bazaine.