Jean DUBUFFET

Le Havre 1901 - 1985 Paris 

 

Jean Dubuffet naît au Havre en 1901, dans une famille bourgeoise, de parents négociants en vins. Dès la classe de seconde, il s’inscrit à l’école des Beaux-Arts. Après avoir obtenu son baccalauréat, Jean Dubuffet vient à Paris pour se consacrer à la peinture. Il suit les cours à l’Académie Julian pendant six mois puis s’installe dans un local de la chaussée d’Antin pour travailler seul. C’est à cette époque qu’il fait la connaissance de Suzanne Valadon, Elie Lascaux, ainsi que Max Jacob et Charles-Albert Cingria. Après son service militaire, Dubuffet traverse une période de crise et de doute, et rejette alors l’idée de devenir peintre ou écrivain. Il part pour Buenos Aires et apprend l’espagnol. Il revient en France en 1925 et intègre la société familiale

de négoce de vins. En 1930, il ouvre son commerce à Paris, qu’il cèdera au début des années 40 pour se consacrer à la peinture. 

En 1944, René Drouin organise la première exposition de Dubuffet. Bien reçue par les littéraires, elle fait cependant scandale chez le public. En 1947, 48 et 49, Dubuffet effectue trois voyages en Algérie, attiré par la civilisation des bédouins dont il va s’inspirer pour une série de tableaux et de dessins. Parallèlement, son marchand Pierre Matisse va organiser plusieurs expositions à

New York, tandis que Dubuffet organise à Paris des expositions sur le concept de « l’Art Brut », qu’il développera tout au long de sa carrière. A partir des années 50,

Dubuffet entreprend un nombre important de séries, qui montrent notamment son attirance pour la matière et le relief. Dans les années 1960, plusieurs grandes rétrospectives sont accordées à l’artiste : Paris, Danemark, New York, Chicago, Los Angeles, mais aussi Londres. A cette époque, Il travaille 

alternativement à Vence et au Touquet et commence sa grande série de « l’Hourloupe ». En 1966, il s’intéresse

exclusivement à la sculpture et travail le polystyrène. Ce n’est qu’en 1974 que l’artiste revient à la peinture et au dessin en continuant le travail de séries. Jean Dubuffet décède en 1985 à son domicile, rue de Vaugirard.

                      >English