André LHOTE

Bordeaux 1885-1962 Paris

Après des études aux Beaux-Arts de Bordeaux pour apprendre la sculpture, André Lhote décide de devenir peintre. En 1907, Lhote gagne la capitale et participe aussitôt au Salon des Indépendants et au Salon d’Automne où il se lie avec plusieurs peintres d’avant-garde et s’initie au cubisme. A partir de 1912, bien que cubiste déclaré et exposant au Salon de la Section d’Or, il cherche toujours à conserver un lien avec la peinture classique que ce soit par les sujets ou par la rigueur de ses compositions. En 1922, lui qui n’a reçu aucun enseignement, fonde sa propre académie à Montparnasse où étudieront: William Klein, Tamara de Lempicka, Bertrand Dorny ou Henri Cartier-Bresson. A l’instar de Gleizes et Maurice Denis, Lhote mène parallèlement à sa carrière de peintre et de professeur une intense activité de théoricien. Vers la fin de sa vie, Lhote fera beaucoup de décoration, telles les peintures murales de la faculté de médecine de Bordeaux (1957).